Journal La Presse

7 Rue St Jacques

Montréal, QC H2Y 1K9

forum@lapresse.ca

 

 

CC :     Eric Trottier Eric.Trottier@lapresse.ca

 

jeudi 17 août 2006

 

Objet:           « Couverture du conflit au Proche-Orient »

 

L’abonné que je suis est en droit de s’attendre à une couverture équilibrée des événements auxquelles nous avons assistés les dernières semaines sur le conflit au proche orient. Votre journal malheureusement ne m’a pas fourni ce minimum. Deux ou trois dimanches passés vous nous avez consacré 6 ou 7 pages uniquement sur le Liban et rien sur Israël. Aujourd’hui seulement, dans votre journal,  j’ai enfin commencé à voir un peu de ce qui se passe en Israël. Agnès Gruda nous fait un article sur Israël et les deux seules photos que vous trouvez pour illustrer son reportage sont d’une part des immeubles détruits, mais à Beyrouth, et le chef d’état major Israélien en conversation avec le premier ministre. La photo en première page nous montrant deux femmes en pleures ce sont des proches d’un soldat tombé au combat, je vous signale qu’il y a eu aussi des dizaines de morts civils en Israël, mais dans votre journal, pas de photos sur ces familles en deuil. Est-ce que ce choix (famille d’un soldat) veut faire passer en même temps un message ? Aujourd’hui vous avez six photos concernant le conflit du Moyen-orient, sur ces six, deux seulement sont consacrées à Israël dont une avec un militaire.

 

Je vous rappelle qu’il y a eu plus d’un million d’Israéliens qui ont vécu plus d’un mois dans des abris souterrains. Qu’à cause des pluies de roquettes et missiles, en Israël il y a aussi eu 800 000 déplacés vers le sud. Avec les milliers de fusées farcies de limailles de fer rouillé, de billes d’acier et d’une forte charge explosive pour une plus grande destruction, il y a eu des milliers de blessés, des dizaines de morts et des centaines de maisons détruites. Pouvez vous me dire combien de mètres carré en photos vous avez consacré au Liban par rapport aux photos nous montrant les destructions en Israël ? Aussi les statistiques sur le choix des photos: misère versus misère, combattant versus combattant, destruction versus destruction etc. Il me semble que vos reporters se sont, et avec raisons, très apitoyés sur le sort des Libanais, mais en ce qui concerne Israël, la réciproque n’était pas très évidente. J’ai entendu dire que le Hezbollah photocopiait les passeports et pilotait les reporters dans leurs visites et leur « suggérait » l’angle des photos, pouvez-vous me rassurer et me dire que vos reporters ne se sont pas soumis à cette intransigeance à peine déguisée, des activistes du Hezbollah ?

 

Je vais être un peu sarcastique mais je ne peux m’empêcher de vous poser la question suivante: Au vue et entendu de la couverture faite par le journal La Presse sur le conflit, le choix par vos correspondants dans le détail du choix de la nouvelle développée sur l’un et l’autre des parties engagés dans ce conflit, ma question est :

 

·        Sachant qu’en Israël on mange plus ou moins la même nourriture qu’au Liban, que les Shawarmas sont aussi bons d’un bord que l’autre, est-ce que les Libanais ont du sang plus rouge que celui qui coule dans les veines des Israéliens et souffrent-t-ils plus que les Israéliens ? Serait-ce le taboulé du Liban cultivé et arrosé d’engrais formule «New and improved Hezbollah style»  qui accentuerait l’effet de la douleur en bloquant la sécrétion d’endorphines(1)?

·        Ou bedon, est-ce que les Israéliens sécréteraient plus d’endorphines (1) que les Libanais et de ce fait souffriraient moins qu’eux ? 

 

Cherchez vous à satisfaire plus « certains citoyens » que d’autres ? Moi j’étais sur l’impression que la mission de votre journal était de nous rapporter une nouvelle très impartiale,  et même indirectement, que le montage ne pèserait pas plus d’un bord que de l’autre, de façon à ne pas donner l’impression que l’on ne s’apitoie plus sur les uns que sur les autres.

 

Edmond Silber

      Tel/FAX (1)514-340-9427

      Email : edmondsilber@yahoo.com

      SKYPE : edmondsilber

http://edmondsilber02.tripod.com/

 

(1)

ENDORPHINE ou endomorphine nom féminin   Biol. Hormone sécrétée par l'hypothalamus et présentant des propriétés antalgiques. [1]

ANTALGIQUE adjectif et nom masculin (grec anti, contre, et algos, douleur) Méd. Se dit d'une substance propre à calmer la douleur.  Syn. : antidouleur [2]

 

 

 

 

Retour à la page - Les Amis d'Israël

Cliquez ici    

 

 

 

 

 

 



[1](c) Larousse.

[2](c) Larousse.