mardi, 22 août 2006

 

Chers Maria Mourani Mourani.Ma@parl.gc.ca , Peggy Nash Nash.P@parl.gc.ca  et Borys Wrzesnewskyj Wrzesnewskyj.B@parl.gc.ca ,

 

Vous semblez oublier aujourd’hui que le Hezbollah a initié et attiré sur les habitants du Liban toute l’horreur de la dévastation que vous visitez aujourd’hui. Le kidnapping de deux soldats Israéliens, la mise a mort de 7 autres, le bombardement intensif du nord d’Israël avant, pendant et après cette agression, a forcé la réplique cinglante d’Israël en proportion avec la gravité de la situation. (Un arsenal jamais atteint auparavant, des dizaines de milliers de Katiouchas, missiles longue portée, missile sol mer et sol air, bunkers, tunnels etc.)

 

Devons nous vous rappeler que même après le retrait du Liban sud par Israël, le Hezbollah n’a jamais cessé ses bombardements du nord d’Israël.  Jusqu'à cette nouvelle escalade, Israël a toujours fait place à la retenue dans ses ripostes.

Avec cette dernière attaque le Hezbollah a fait franchir un nouveau pas au conflit. Des le départ, Israël a réclamé mainte fois la cessation des bombardements, et le retour des soldats kidnappés, mais sans résultats.

 

Le Hezbollah qui voulait donner une leçon à Israël s’est fait prendre à son propre jeu mais c’est la population Libanaise qui en a payé le gros prix. Le Hezbollah pouvait faire arrêter ce carnage en un instant, lui qui avec son agression non provoquée a mis le feu aux poudres, n’avait qu’à cesser les bombardements d’Israël, retourner les otages, et promettre de remettre son armement à l’armée Libanaise.

 

Maintenant les fermes de Shebbah, n’a été qu’une excuse et de la bouilli pour les chats. La carte du Liban apparaissant sur un billet de banque Libanais nous montre que le territoire dit « Ferme de Shebba » se trouve en Syrie et non pas au Liban. Les fermes de Shebbah feront partie des négociations qu’aura plus tard Israël avec la Syrie.

(voir http://www.menapress.com/article.php?sid=1503 )

 

Aujourd’hui je trouve très triste que vous exploitiez la misère de ces gens et que vous glorifiez indirectement une organisation terroriste qui prenait la population Libanaise en otages en faisant le coup de feu à partir de ses maisons pour ensuite se sauver vers une autre afin de ne pas être découverte.

Arrêtez aussi de nous parler de l’élection démocratique des représentants du Hezbollah, leurs militants ont des poignées de dollars de provenance douteuse plein les poches, nous savons ce que sont les « élections démocratiques » dans les pays du Moyen-orient. En Syrie, Assad lui aussi est élu « démocratiquement » de générations en générations. Dois-je également et encore vous rappeler qu’Hitler a lui aussi été élu démocratiquement.

Pour faire le coup de feu, en se cachant avec ses lances missiles derrière et dans les maisons de la population Libanaise, le Hezbollah savait très bien qu’il attirerait sur lui la riposte Israélienne devant le neutraliser et vous maintenant, vous tombez dans le panneau de sa machine à propagande pour culpabiliser non pas le Hezbollah, mais Israël? C’est quoi la joke?

 

A la télévision nous avons vu des barbus sortir des liasses de billets verts et les distribuer à foison, vous êtes-vous posez la question; d’où le Hezbollah sort-il tout cet argent?

Vous êtes-vous assurez de l’origine des fonds qui ont servi à financer votre voyage? Pouvez-vous nous rassurer et nous dire avec certitude que ce n’est pas une autre organisation paravent?

Durant votre visite, avez-vous été chaperonné par les guides (ou plutôt guideline) du Hezbollah de la même manière que l’ont été tous les journalistes durant les hostilités?

A la télé nous n’avons vu que des bâtiments détruits, cela nous a donné l’impression que 90% du Liban était en ruine, pouvez-vous nous dire si l’on vous a aussi fait visiter d’autres quartiers non bombardés?

Maintenant que vous avez visité le Liban (et avant de rendre votre jugement), allez-vous aussi visiter le nord d’Israël?

 

Edmond Silber

      Montreal, QC

      Email : edmondsilber@yahoo.com

      SKYPE : edmondsilber

http://edmondsilber02.tripod.com/

 

 

 

 

Retour à la page - Les Amis d'Israël

Cliquez ici